Flash MENSUEL
Société Générale Gestion

Édition Mars 2024


Environnement économique


Commençons par l’environnement géopolitique et la situation dans la bande de Gaza. L’armée israélienne continue ses opérations dans le but « d’éradiquer » le Hamas. Des pourparlers ont eu lieu au Caire en présence de représentants du Qatar, des Etats-Unis et de représentants du Hamas afin de négocier une trêve. En échange de cet arrêt des combats et de la libération de prisonniers palestiniens, le Hamas doit libérer un certain nombre d’otages kidnappés le 7 octobre. Le risque pour les marchés est une extension du conflit, en particulier si le Hezbollah, soutenu par l’Iran, lance des attaques depuis le sud du Liban, attaques qui entraineraient alors des représailles sur le territoire libanais

Concernant les élections américaines, le match des « primaires » est plié côté Démocrate comme côté Républicain. Ainsi, John Biden et Donald Trump vont de nouveau s’affronter le 5 novembre prochain. Le premier challenge de chacun des candidats va être de rassembler son camp, notamment les électeurs les plus à gauche pour Biden et les électeurs Républicains plutôt centristes pour Trump. Ce dernier devra également passer les obstacles judiciaires. A ce sujet, la décision de la Cour Suprême annoncée en début de mois est très importante : la juridiction ultime des Etats-Unis ne reconnait pas le droit à la justice d’un Etat (le Colorado en l’occurrence) d’interférer dans l’élection du président des Etats-Unis. Cela signifie que les autres procédures en cours contre l’ancien Président pourront suivre leur cours mais ne sauraient le rendre inéligible. Enfin, selon les derniers sondages, Donald Trump semble disposer d’une certaine avance (entre 2 et 5 points) mais les jeux sont loin d’être faits

Vous souhaitez en savoir + ?

Téléchargez notre revue mensuelle